Histoire
La riche histoire de la fédération des EAU trouve ses racines dans le commerce et lier à l’islam qui s’est répandu dans la région vers 630. Sa situation entre l’Europe et l’extrême orient a attiré les commerçants de l’Inde et la Chine et PRIZED par les européens en particulier les portugais les hollandais et les britanniques.
 
Tandis que les européens pensais contrôler les côtes, les ancêtres des bédouins ont fait du désert du sable d’Abu Dhabi et de Dubaï leur patrie. La ville d’Abu Dhabi est devenue ainsi un important centre.
 
L’industrie perlière florissait dans le 19ème et début 20ème siècles assurant ainsi les revenues et les emplois au peuple du Golf. Beaucoup d’habitants étaient des semi-nomades pêchant les perles en été et cultivant les jardins de dattier en hiver. Mais la dépression économique à la fin des années 1920 et début des années 1930 accompagné par l’invention des Japonais de la perle de culture a fini par endommager cette industrie d’une façon irréparable.
 
Dans le 19ème siècle, les britanniques ont signés une série d’accords individuellement avec les émirats ce qui a fait donné à la région le nom de « Etats de la Trêve ». Ils ont accepté de ne jamais céder de territoire sauf au Royaume Uni et de ne jamais entretenir des relations avec aucun gouvernement étranger autre que celui de Royaume Uni qu’avec son consentement. En contrepartie, les britanniques ont promis de protéger les côtes de toute agression venant de la mer et d’accorder leur aide en cas d’attaques terrestre.
 
 
Nouveaux commencements
 
Au début des années 1930, les équipes de la première compagnie pétrolière ont effectué les études géologiques. En 1962, le premier chargement de pétrole a été exporté d’Abu Dhabi. Avec les revenues du pétrole qui augmentaient d’une année à l’autre, Son Altesse Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan a été choisi comme souverain d’Abu Dhabi en 1966. Il a lancé un programme massif de construction d’écoles, de logements, des hôpitaux et de routes.
 
Une des premières démarches du Sheikh Zayed fut l’augmentation des contributions au fond du développement des états de la trêve. Abu Dhabi est devenue rapidement le premier contributeur dans ce fond. Dans le même temps, Son Altesse Sheikh Rashid bin Saeed Al Maktoum, le souverain de fait de Dubaï depuis 1939 a développé le transport maritime pour remplacer les revenues de la pêche perlière. Quand les exportations du pétrole de Dubaï ont commencé en 1969, le Sheikh Rashid était en mesure d’utiliser les revenues du pétrole pour améliorer la qualité de vie de son peuple.
 
Au début de 1968, quand les britanniques ont annoncé leur intention de se retirer du Golf Arabe, Sheikh Zayed a agit rapidement pour établir des liens plus étroits avec les émirats. Avec Cheikh Rashid, Sheikh Zayed a appelé à constituer une fédération qui aurait inclue non seulement les sept émirats qui formaient ensemble les états de la trêve mais aussi le Qatar et Bahrain.
 
Un accord a été conclu entre les souverains de six des émirats (Abu Dhabi, Dubaï, Sharjah, Umm al-Qaiwain, Fujairah et Ajman) et la fédération appelée Emirats Arabes Unis a été établie formellement le 2 décembre 1971. Le septième émirat Ra’s Al Khaimah a rejoint la nouvelle fédération l’année suivante.
 
Depuis ce moment, les sept émirats ont forgé une identité nationale distincte. Le système politique de la fédération des Emirats Arabes Unis combine la tradition et la modernité et permet au pays de développer une structure administrative moderne tout en assurant que les traditions du passé soient maintenues, adaptées et préservées.